Aller au contenu - Aller au menu principal - Aller au sous menu - Aller au menu "Communiquons" - Aller aux liens divers - Aller à la recherche

Actualités

Accueil >  ActualitésSignature de la convention « Action Coeur de Ville »

Signature de la convention « Action Coeur de Ville »

Publié le 12 septembre 2018 Thème : Aménagement du territoire, urbanisme

Signature de la convention « Action Coeur de Ville »

Le programme « Action cœur de ville » du Gouvernement vise à conforter les « villes moyennes » qui constituent un maillon indispensable de la structuration du territoire français. Très engagée dans son programme de revitalisation « Agen Cœur Battant », la ville d’Agen a été retenue dans ce dispositif le 27 mars 2018.

L’Etat, Action Logement, l’Agence Nationale de l’Habitat, la Caisse des Dépôts et Consignation – banque des territoires, l’Office de Tourisme Destination Agen, l’Etablissement public foncier local Agen-Garonne, l’Agglomération d’Agen et la Ville d’Agen s’engagent désormais ensemble pour soutenir la stratégie Agen Coeur Battant de revitalisation du centre-ville.

Les acteurs : 8 partenaires principaux avec le soutien des autres membres du comité local

Les collectivités bénéficiaires :

  • La Ville d’Agen représentée par son maire Jean DIONIS DU SEJOUR
  • La Communauté d’Agglomération d’Agen représentée par son président Jean DIONIS DU SEJOUR.
  • L’office de tourisme intercommunal Destination Agen représenté par sa présidente Annie GALAN
  • L’Etablissement Public Foncier Local Agen Garonne, représenté par son président Henri TANDONNET

Les partenaires financeurs  :

  • L’Etat représenté par Patricia WILLAERT, Préfet du département de Lot-et-Garonne
  • Le groupe Caisse des Dépôts et Consignations représentée par Rémi HEURLIN, directeur délégué Bordeaux
  • Le groupe Action Logement représenté par Jean-François LEU,
  • Directeur de la Délégation Régionale Action Logement Services Nouvelle Aquitaine
  • L’Agence Nationale de l’Habitat représentée par Patricia WILLAERT, Préfet du département de Lot-et-Garonne

Les autres membres du comité local :

  • L’agence du commerce représentée par son président Jean-Claude DARTUS
  • La Chambre de Commerces et d’Industries Territoriale représentée par son président Alain BRUGALIERES
  • L’Union des Commerçants et Artisans d’Agen représentée par son président Bruno CASSET
  • La Chambre des Métiers et de l’Artisanat représentée par son président Yvon SETZE
  • La Chambre de Commerces et d’Industries Territoriale représentée par son président Alain BRUGALIERES
  • La Ville d’Agen représentée par ses adjoints Clémence BRANDOLIN-ROBERT et Jean PINASEAU
  • L’Agglomération d’Agen représentée par son vice-président Rémi CONSTANS
  • Le Pays de l’Agenais représenté par son président Henri TANDONNET
  • Le Département de Lot-et-Garonne représenté par son président Pierre CAMANI
  • La Région Nouvelle-Aquitaine représentée par son président Alain ROUSSET
  • Agen habitat représenté par son président Jean DIONIS DU SEJOUR
  • Habitalys représenté par sa présidente Marie-France SALLES Ciliopée représenté par sa directrice générale Muriel BOULMIER ;

Le programme national Action Coeur de Ville

Les villes qui ont une fonction de centralité pour leur bassin de vie et qui constituent un pôle de rayonnement régional, dénommées « villes moyennes » ou « villes intermédiaires », regroupent près d’un quart de la population et de l’emploi. Ces villes constituent un maillon indispensable de la structuration du territoire français, en métropole comme en Outre-Mer, entre l’espace rural et les grandes agglomérations.

C’est ce rôle que le programme « Action coeur de ville », engageant le gouvernement sur la durée de la mandature et des partenaires publics et privés, vise à conforter.

Il doit permettre, par une approche globale et coordonnée entre les acteurs, de créer les conditions efficientes du renouveau et du développement de ces villes, en mobilisant les moyens de l’État et des partenaires en faveur de la mise en oeuvre de projets de renforcement des « coeurs de ville », portés par les communes centres et leurs intercommunalités.

Il s’articule ainsi autour des cinq axes suivants :

  • Axe 1 - De la réhabilitation à la restructuration : vers une offre attractive de l’habitat en centre-ville
  • Axe 2 - Favoriser un développement économique et commercial équilibré
  • Axe 3 - Développer l’accessibilité, la mobilité et les connexions Axe 4 - Mettre en valeur les formes urbaines, l’espace public et le patrimoine Axe 5 - Fournir l’accès aux équipements, services publics, à l’offre culturelle et de loisirs

Un partenariat afin de mieux répondre aux enjeux de revitalisation du centre-ville d’Agen

Le programme Action Coeur de Ville vient en soutien de la politique volontariste menée par la Ville au travers de son programme Agen Coeur Battant.

Depuis 2008 et le lancement du premier volet « d’Agen Coeur Battant », la municipalité agenaise œuvre pour renforcer l’attractivité de son cœur de ville auprès des clients et des résidents.

  • 1ère phase (2010-2013) avec modernisation du coeur commercial, début de la piétonisation, installation d’un cinéma multiplexe en centre-ville, aménagement d’un parking de 550 places, lancement d’une OPAH, création de navettes…
  • 2ème phase (2014-2020) avec poursuite de la piétonisation et de la montée en gamme, rénovation urbaine, augmentation de la capacité de stationnement, renforcement de l’offre commerciale, travail sur la propreté, opération de rénovation des façades et de l’habitat, … L’investissement global public et privé en centre-ville d’Agen entre 2008 et 2020 se sera élevé à près de 40M€.

Le programme Action Coeur de Ville vise à soutenir des opérations telles que la construction du parking-gare, le stationnement dynamique, la rénovation du marché-parking, l’aménagement du boulevard Carnot, l’implantation de commerces comme H&M ou de professionnels de santé, le développement de la Smart city, le réaménagement du siège de l’office de tourisme, l’OPAH-Ru…

Action Logement s’est engagée à l’initiative des partenaires sociaux, à financer la rénovation immobilière des centres des villes moyennes, pour appuyer les collectivités locales qui portent un projet de redynamisation de leur centre et de rééquilibre de leur tissu urbain et péri-urbain, dans le cadre d’un projet global économique et d’aménagement. L’enjeu pour Action Logement est de contribuer en priorité au renouvellement de l’offre de logement locative afin de :

  • Répondre aux demandes des salariés et notamment des jeunes actifs mobiles et aux besoins des entreprises sur ces territoires, pour accompagner la dynamique de l’emploi
  • Contribuer aux objectifs de mixité sociale et à la politique de rénovation énergétique du parc ancien

Dans ce cadre, Action Logement finance les opérateurs de logement sociaux ou investisseurs privés pour les accompagner dans leur projet d’investissement sur des immeubles entiers incluant les pieds d’immeuble, considérés comme stratégiques par la collectivité.

Action Logement dédie à cet emploi de la PEEC versée par les entreprises (Participation des employeurs à l’effort de construction) la somme de 1,5 Milliards d’euros sur 5 ans, pour solvabiliser la part du coût des opérations d’investissement qui ne peut être supportée par l’économie locative des immeubles, en :

  • Préfinançant leur portage amont
  • Finançant en subventions et prêts les travaux de restructuration et de réhabilitation des immeubles à restructurer.

La Caisse des Dépôts et Consignations apportera son soutien dans les conditions suivantes :

La Caisse des Dépôts, dans le cadre de la Banque des Territoires, propose de contribuer à la mise en oeuvre effective du Programme Action Coeur de Ville en mobilisant dans les cinq années à venir des moyens visant notamment à :

  • Soutenir l’accès à l’ingénierie et aux meilleures expertises. Ces moyens pourront contribuer aux diagnostics territoriaux et à l’élaboration du projet et plan d’actions pour la redynamisation du coeur de la ville et de l’agglomération. Seront prioritairement retenues les actions dédiées aux projets économiques et commerciaux
  • Contribuer à l’expertise opérationnelle portant sur les montages dédiés à lamise en oeuvre opérationnelle des investissements ou des solutions de portage d’actifs immobiliers aux côtés des acteurs économiques (la Caisse des Dépôts ne subventionne pas les investissements publics)
  • Accompagner les démarches innovantes et l’amorçage de solutions SMART, les infrastructures numériques et les réseaux d’objets connectés
  • Financer sous forme du Prêt Rénovation Urbaine Action Coeur de Ville, les opérations incluses dans le périmètre des futures Opérations de Revitalisation Territoriale (ORT) (après l’adoption de la loi ELAN)

Pour chaque sollicitation financière (prêt, ingénierie, investissement), l’accompagnement de la Caisse des Dépôts sera subordonné aux critères d’éligibilité de ses axes d’intervention ainsi qu’à l’accord préalable de ses organes décisionnels compétents.

Les porteurs de projets publics comme privés ont, à travers le correspondant qui siège au comité local de projet, un référent unique de la Banque des Territoires avec lequel ils pourront examiner les modalités de travail, d’échange et de saisine de l’offre CDC Coeur de Ville.

L’État et L’ANAH s’engagent à réserver en priorité leurs crédits de droit commun en matière d’ingénierie et de travaux conformément aux principes généraux d’intervention, pour soutenir des projets inscrits dans les plans d’action des conventions Coeur de Ville : crédits du Fonds d’Intervention pour les Services, l’Artisanat et le Commerce (FISAC), Dotation de Soutien à l’Investissement Local (DSIL), DETR, crédits du Contrat de plan Etat-Région (notamment son volet territorial) mais aussi via des leviers fiscaux spécifiques (par exemple la TASCOM, le dispositif « Malraux », etc.).

L’Etat s’appuie sur ses services déconcentrés à l’échelon régional et départemental (DREAL/DDT, DIRECCTE/UT Direccte, DRAC/UDAP, ABF-CRMH, Architecte conseil…) pour suivre les projets et apporter son appui à l’élaboration des démarches intégrées et soutenables, pour instruire les demandes de financement, assurer des actions de formation et d’animation.

L’ANAH accompagnera le renforcement des moyens d’ingénierie (aide à la direction de projet, dépenses d’études...) et ses crédits de droit commun en matière de lutte contre la précarité énergétique, de lutte contre l’habitat indigne et d’aide aux copropriétés dégradées seront priorisés.

En savoir plus sur le projet Agen Cœur Battant de la Ville d’Agen

A propos des signataires de la convention

Ville d’Agen
La Ville d’Agen mène depuis 2008 un programme global « Agen Coeur Battant » visant à redynamiser son coeur commercial pour créer un pôle à la taille de son agglomération de 100 000 habitants, tout en améliorant la qualité de vie de ses habitants.

L’Agglomération d’Agen
A mi-chemin entre Bordeaux et Toulouse, l’Agglomération d’Agen, forte de ses 31 communes et d’un bassin de vie dynamique de 100 000 habitants, s’est fondée sur la solidarité entre les communes Parallèlement l’Agglomération s’engage à poursuivre et à amplifier un développement ambitieux en donnant la priorité à l’économie et l’emploi. Elle oeuvre pour créer des conditions favorables à l’installation et au développement des acteurs économiques afin de favoriser la création d’emplois pour ses habitants seule garante de la cohésion sociale de son territoire.

Action Logement
De 2018 à 2022 Action Logement investit 1,5 milliards d’euros sous forme de préfinancements, de prêts long terme et de subventions, pour l’accompagnement du volet habitat des projets de redynamisation des centres villes portés par les collectivités. Cette intervention a pour objectifs : de participer à la redynamisation des centres villes ; de loger les salariés en favorisant l’emploi et le développement des entreprises ; de contribuer à la rénovation énergétique du bâti ancien, et de concourir ainsi à l’attractivité du territoire.

La Banque des Territoires
Créée en 2018, la Banque des Territoires est un des cinq métiers de la Caisse des Dépôts. Elle rassemble dans une même structure les expertises internes à destination des territoires. Porte d’entrée client unique, elle propose des solutions sur mesure de conseil et de financement en prêts et en investissement pour répondre aux besoins des collectivités locales, des organismes de logement social, des entreprises publiques locales et des professions juridiques. Elle s’adresse à tous les territoires, depuis les zones rurales jusqu’aux métropoles, avec l’ambition de lutter contre les inégalités sociales et les fractures territoriales. La Banque des Territoires est également une marque déployée dans les 16 directions régionales et les 35 implantations territoriales de la Caisse des Dépôts afin d’être mieux identifiée auprès de ses clients et au plus près d’eux.

UCAA (Bruno CASSET, président)
« En tant que nouveau président des commerçants, j’adhère complètement à ce projet car il colle parfaitement aux objectifs de mon investiture. A savoir : nouveaux projets, accessibilité, accueil, service, qualité, dynamisme. La recette gagnante afin que notre centre-ville et ses commerces, perdurent dans le temps. »

Destination Agen
L’attractivité du coeur de ville d’Agen est un enjeu majeur pour le développement du tourisme sur le territoire de l’Agglomération. En effet, plusieurs publics se partagent cet espace : habitants, lot-et-garonnais de passage pour la journée, étudiants, touristes, … C’est de la bonne cohabitation de ces publics sur un espace commun que dépend le devenir d’Agen comme destination touristique à part entière. L’Office de Tourisme Destination Agen, dont le siège est implanté en coeur de ville, est un acteur incontournable du dynamisme et de l’attractivité de la Cité, il était donc logique qu’il soit signataire de la convention Action Coeur de Ville.

 Haut de page

La discussion sur ce sujet

 Haut de page

Communiquons

Agglomération d’Agen
8, rue André Chénier – BP 90045
47916 AGEN Cedex 9
Tel. : 05.53.69.68.67
Fax. : 05.53.69.68.60