Aller au contenu - Aller au menu principal - Aller au sous menu - Aller au menu "Communiquons" - Aller aux liens divers - Aller à la recherche

Actualités

Accueil >  ActualitésLe projet VEGECROC

Le projet VEGECROC

Publié le 15 mars 2018 Thème : Économie, Emploi, Enseignement supérieur

L’Agglomération d’Agen a fait de l’emploi sa priorité n°1. Pour ce faire, le Conseil d’Agglomération, le 21 février 2013, a décidé d’amplifier sa politique en matière de création des conditions d’implantations d’entreprises (anticipation foncière et réalisations d’infrastructures).

Le 48ème RT installé, l’Agropole agrandie

S’étendant sur près de 50 hectares, Agropole atteint les limites de son développement et n’a plus de terrains disponibles pour répondre aux attentes des entreprises. La seule possibilité d’extension se situait sur les terrains de manoeuvre militaire et le stand de tir près des pistes de l’aérodrome.

C’est dans cet esprit que les premières discussions se sont engagées en 2006 entre la Communauté de Communes du Canton de Laplume en Bruilhois et le Ministère de la Défense.

Après de longs échanges le 24 octobre 2013, l’Agglomération d’Agen a signé un protocole d’échange compensé avec le Ministère de la Défense, qui prévoyait la mise à disposition de terrains aménagés à Brax contre la cession de terrains à proximité d’Agropole.

Le contrat définitif a été signé début juin 2016. Il acte la cession de ces terrains militaires à l’Agglomération en échange de la rétrocession et de l’aménagement, par l’Agglomération, de terrains sur le site de "Calamane" à Brax qui sera désormais le lieu privilégié d’entraînement et de manoeuvre du 48ème RT.

A Calamane à Brax
Dans le cadre de ce protocole d’échange compensé, l’Agglomération s’était engagée à reconstituer les capacités d’entrainement du terrain Militaire (22,5 ha sur Estillac) sur le Domaine de Calamane à Brax (25 ha), acheté à cet effet en 2010 par la CCCLB. La reconstitution des capacités d’entrainement s’est traduite par la création d’une plateforme d’évolution pour les manoeuvres et entrainements du 48ème RT et la réhabilitation de la Ferme de Calamane afin de pouvoir créer un point d’appui pour un effectif de 60 militaires (dortoirs, sanitaires, bureau et salle de réunion). Afin de permettre aux convois militaires d’accéder à ses nouveaux terrains Militaires sur Calamane, les Chemins du Rieumort et de Bellegarde ont également dû être recalibrés.

A Agropole
Les terrains ainsi récupérés à Agropole portent sur une surface de 25 hectares qui, une fois aménagés, représentent 11 hectares cessibles pour développer la technopole agro-alimentaire sur sa troisième phase appelée Agropole III. Ainsi, après l’implantation de Boncolac, l’entreprise Natural Plus Ultra Pet Food, spécialisée dans la fabrication d’aliments haut de gamme pour chiens, a construit son site de production sur Agropole III sur un lot de 9 600 m² et s’est positionnée pour acquérir le lot mitoyen. L’Agglomération d’Agen, premier aménageur du territoire, devance ainsi les demandes des entreprises en prévoyant du foncier compétitif et rapidement disponible, comme cela a été le cas pour la création en quelques mois de la zone Sun Valley à Roquefort permettant d’accueillir le site Fonroche et ses 120 salariés.

Cette opération est l’illustration de la nécessité pour les collectivités de mener une politique d’anticipation foncière dans le cadre du développement économique de son territoire.

S’agissant plus particulièrement des dépenses investissement de l’Agglomération d’Agen relatives à l’AGROPOLE 3 :

  • TRAVAUX
    TRAVAUX EST BONCOLAC (VEGECROC) = 595 K€ HT
    TRAVAUX OUEST BONCOLAC : = 807 K€ HT
    TRAVAUX BONCOLAC (premier permis d’aménager) = 904 K€ HT
    CONTRIBUTION AA ELEC ERDF = 485 K€ HT
    TRAVAUX terrains militaires de BRAX CALAMANE : 3,063 M€ HT

    Soit un total travaux de 5,854 M€ HT

  • FONCIER
    Total coût acquisitions Foncières dans le cadre de l’échange compensé avec le Ministère de la Défense : 1,363 M€ HT (25 ha sur Brax et 3 ha ciblerie)

  • ASSAINISSEMENT
    Sur la STEP, 1 M€ HT de travaux réalisés et en attente de la phase 2 déclenchée cette année qui équivaudra à 800 K€ HT supplémentaires.

Le coût global de cet échange et des travaux à Calamane et à l’Agropole s’élève à 9 millions d’€ pour l’Agglomération d’Agen

Subvention de la Région et du CD47 de 130 000€ chacun

Le projet VEGECROC

L’Entreprise VEGECROC, est une Société par actions simplifiée, filiale du groupe agroalimentaire GOZOKI qui est active depuis 20 ans sur la commune d’Estillac, rassemblant 12 PME agroalimentaires réparties sur 9 sites industriels dont 8 en Nouvelle-Aquitaine.

Son activité principale : Fabrication de plats préparés et plus précisément de produits élaborés à base de poisson.

Un projet phasé

1) Phase 1 légumerie Vegecroc

Il s’agit de la création d’une unité de transformation de légumes et d’élaboration d’une gamme de produits alimentaires autour du végétal sur le site de l’Agropole 3, terrains vendus et aménagés par l’AA (Cf. infra).

L’enjeu de la création de cette nouvelle activité est de réaliser une première transformation de légumes frais et de qualité, produits en région, en vue d’approvisionner les usines du groupe. 30% de l’activité du site sera également consacrée à la production d’une gamme de produits propres à Vegecroc qui sera commercialisée directement par l’entreprise nouvellement créée. Par ailleurs, l’implantation de la légumerie à Estillac, qui ouvrira ses portes en fin d’année, permettra de substituer les approvisionnements réalisés à ce jour en dehors de l’Union européenne, au profit de légumes et matières premières régionales.

Ce projet, d’un coût total de 13 M€ (pour la première tranche), est soutenu par la Région Nouvelle-Aquitaine à hauteur de 1.085 M€ et par l’Union européenne pour un montant de 477.000 € (FEADER - Fonds européen agricole pour le développement rural).

2) Phase 2 Développement et extensions

L’entreprise VEGECROC est en cours d’acquisition de 16 284 m2 à l’est de leur chantier actuel pour construire un siège social pour le groupe GOZOKI, leur centre de recherche et de développement, leur centre de formation ainsi qu’un magasin d’usine et de démonstration.

Dans le même temps, elle souhaite acquérir pour son extension une superficie de 23 209 m2 supplémentaires à l’ouest cette fois.

Un projet créateur d’emplois :
Selon la direction VEGECROC, le phasage prévisionnel est :

- Janvier 2017 à décembre 2017 : 13 créations d’emplois
- Janvier 2018 à décembre 2018 : 74 créations d’emplois
- Janvier 2019 à décembre 2019 : 33 créations d’emplois
Total : 120 créations

Pour le siège social du groupe et autres activités à venir sur les terrains (extension industrielle/logistique à l’ouest et centre de recherche à l’est) le phasage prévisionnel est :

- 2019/2020 : 25 créations
- 2020/2021 : 30 créations
Il s’agit de créations nettes.

Pour la phase 1 actuellement en chantier, l’entreprise Vegecroc a acquis 4,2ha le 2 Juin 2017.

 Haut de page

La discussion sur ce sujet

 Haut de page

Communiquons

Agglomération d’Agen
8, rue André Chénier – BP 90045
47916 AGEN Cedex 9
Tel. : 05.53.69.68.67
Fax. : 05.53.69.68.60